groucho2.jpeg

"SI" Fantasmagories Musicales

Textes de Leopardi, Borges, Mishima, Proust, Kantor…

Mélodies de Satie, Ravel, Poulenc, Weill… 

Mise en scène : Patrick Abejean

Assisté par Hélène Sarrazin.

Scénographie : Jean-Baptiste Gaudin

Avec : Dalila Khatir, Domi Giroud, Hélène Salies, Hélène Sarrazin, Patrick Abejean

Septembre 1997

Spectacle performance pour 5 interprètes chantants et piano, dans le magasin GROUCHO à Toulouse, sans modification de son agencement commercial.

L'auditoire est réduit.

Les fantômes apparaissent pendant les 12 heures nocturnes à des moments différents ; à 19 heures le premier crépuscule et avec une heure de décalage les soirs suivants, soit 20 h le 2ème soir et ainsi de suite jusqu'à 6 h du matin pour la dernière aube. (12 représentations)

A l'issue de chaque apparition une collation est servie en fonction de l'heure.

groucho.jpeg

Les Cyranoïaques convoquent des fantômes chantants. Spectacle de voix sans images, d’images décalées et morcelées, réminiscences de chansons, souvenirs d’artistes, mannequins qui s’animent, ombres de la nuit, fées et sorcières, démons et vertiges… Il faut le voir pour le croire.

ELLE

 

L’antre de Groucho et ses « fantômes »

Patrick Abejean sait tirer le meilleur parti de l’étrange décor dans lequel il a choisi de jouer avec ses comédiens;

On est tout de suite saisi par l’odeur caractéristique d’une fripe, puis à la lumière de lampes de poches tenues en main par les spectateurs du premier rang, cinq comédiens chanteurs (notamment la remarquable soprano lyrique Dalila Khatir et l’excellente chanteuse réaliste Domi Giroud) se partagent l’ombre pour susurrer des textes étranges et d’envoutantes mélodies.

Annie Hennequin DDM